Diplômé du CEESO Paris (école en 5 ans)

Henry Damien HEBRARD © 2014 Mentions Légales - Tous droits Réservés

Téléphone : 01.69.20.55.01
Portable : 06.73.03.09.48
Cabinet d’Ostéopathie
De Palaiseau

Henry Damien HEBRARD


 Ostéopathe D.O

Accueil
L’Ostéopathie

L’ostéopathie est une médecine manuelle globaliste, qui a pour but de restaurer toute perte ou restriction de mobilité.

Andrew Taylor Still (ci-contre), établit les principes de l’ostéopathie en 1874. Il utilise sa parfaite connaissance de l’anatomie du corps humain pour poser les fondements de sa nouvelle médecine manuelle qu’il nommera ostéopathie. Toute la démarche ostéopathique est orientée vers une recherche de la cause d’une maladie, douleur ou gène, et son traitement, exclusivement manuel.
En intégrant un raisonnement fondé sur l’anatomie et les inter-relations des différents systèmes du corps humains, il est l’un des premiers à s’intéresser à la place du corps dans la santé des patients aux États-Unis.
Andrew Taylor Still
Législation

Depuis 2002 l’ostéopathie est reconnue en France par la loi dit «Kouchner» (n° 2002-303 du 4 mars 2002).
Quelques années plus tard, en 2007, le Décret n° 2007-437 vient encadrer la formation en ostéopathie. Celle-ci précise qu’un minimum de 2660h ou 3 ans de formation est nécessaire à l’obtention du diplôme d’ostéopathe. Ce niveau de formation minimum est une exception si on le compare à tous les différents pays dans lesquels il existe une reconnaissance de l’ostéopathie ! Dans ces pays le niveau minimum requit y est de 4200h ou 5 ans d’études !

Nous sommes nombre d’ostéopathes à militer au sein de divers syndicats et associations pour une revalorisation de la loi encadrant la formation ainsi que l’exercice du métier d’ostéopathe. C’est pourquoi je suis adhérent au RésOstéo, un think tank qui regroupe plus d’un milliers de professionnels ayant pour principal objectif la création dans le code de santé publique d’une partie dédiée aux nouvelles professions intervenant dans le domaine de la santé ainsi que la reconnaissance de la formation initiale à l’ostéopathie au niveau Master 2. J’adhère également au Syndicat Français Des Ostéopathes (SFDO), syndicat militant pour défendre et promouvoir l’exercice exclusif de l’Ostéopathie.
Andrew Taylor Still enseignera l’ostéopathie dans la toute première école qu’il créera à Kirksville. Parmi ses premiers étudiants, se trouvent William G. Sutherland ou encore John M. Littlejohn qui feront évoluer d’année en année cette nouvelle profession. Sutherland par exemple introduira une réflexion sur la place du crâne dans l’ostéopathie ; Littlejohn quand à lui utilisera son intérêt pour la physiologie humaine pour tenter d’approfondir les explications scientifiques sur l’action de l’ostéopathe. Il sera aussi celui qui importera l’ostéopathie en Europe en fondant une école à Londres en 1917 (la British School of Ostéopathy - BSO, toujours ouverte aujourd’hui !).

Précisons tout de même que la recherche d’explications scientifiques et la réflexion sur l’ostéopathie ne se s’est pas arrêtée à la fin du XIXème ou début du XXème siècle ! Notons par exemple la découverte d’une première explication neuro-physiologique à l’ostéopathie grâce au Pr Irvin Korr dans les années 1970 aux États-Unis. Aujourd’hui encore, des ostéopathes comme Leon Chaitow, Gary Fryer ou bien plus proche de chez nous, Marjolaine Dey et Rafaël Zegarra-Parodi mènent des recherches et des réflexions sur l’action de l’ostéopathie et de l’ostéopathe sur le corps.

John Martin Littlejohn William Garner Sutherland

Ce n’est que bien plus tard, en 1951 que la première école d’ostéopathie est ouverte en France par Paul Gény.

Irvin Korr Leon Chaitow Gary Fryer Rafael Zegarra-Parodi Marjolaine Dey